S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

La collecte française marque le pas

réservé aux abonnés

 -
© Cédric Faimali/GFA

En septembre 2018, la production de lait de vache recule de 1,7 % par rapport au mois de septembre. Seuls les bassins de Normandie et Nord-Picardie voient leur collecte progresser.

« La sécheresse estivale ayant empêché la reprise automnale de la pousse d’herbe, le recours précoce aux réserves de fourrages médiocres du printemps n’a pas permis aux éleveurs de maintenir la production à niveau », estime le ministère de l’Agriculture, dans sa note publiée le 15 novembre 2018.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
27%

Vous avez parcouru 27% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

« La sécheresse estivale ayant empêché la reprise automnale de la pousse d’herbe, le recours précoce aux réserves de fourrages médiocres du printemps n’a pas permis aux éleveurs de maintenir la production à niveau », estime le ministère de l’Agriculture, dans sa note publiée le 15 novembre 2018.

À l’exception de la Normandie et du Nord-Picardie, où la collecte progresse respectivement de 0,6 % et 1 % par rapport à septembre 2017, le recul de la production laitière est généralisé dans tous les grands bassins français, notamment dans le Grand Ouest (–2,5 %) et plus modérément dans le Grand Est (–0,5 %). Cette tendance est également marquée dans les bassins Sud-Est (–3,8 %), Charente-Poitou (–4,9 %) et Sud-Ouest (–7,7 %). Dans les bassins Auvergne-Limousin et Centre, la collecte est aussi en retrait (respectivement –1,4 % et –1 %).

Le prix du lait recule sur un an

En septembre 2018, le prix du lait standard conventionnel (hors bio et AOP/IGP) s’établit à 337 €/1 000 litres, en retrait de 1,5 % par rapport à septembre 2017. Tous types de lait confondus, le prix standard s’élève à 351 €/1 000 litres, soit 2 € moins qu’en 2017. Concernant le prix à teneurs réelles, il recule de 5 € pour s’établir à 371 €/1 000 litres.

En lait bio, le prix du lait standard s’établit à 483 €/1 000 litres en septembre 2018, proche du niveau de septembre 2017. Le prix à teneurs réelles s’élève à 497 €/1 000 litres, en retrait de 1,8 % par rapport à l’an passé.

Une collecte dynamique en chèvre et brebis

En septembre 2018, la collecte de lait de chèvre progresse de 1,4 % par rapport à septembre 2017. En cumul annuel, le volume estimé atteint 382,9 millions de litres, soit une hausse de 3,1 % par rapport à l’an passé.

En lait de brebis, la collecte progresse de 5 % par rapport à septembre 2017. Elle reste stable en cumul depuis le début de l’année avec 241,3 millions de litres.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le bovin malade et sa prise en charge

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER