S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

La France à la sixième place européenne

réservé aux abonnés

 -
Photo d’illustration. © Cédric Faimali/GFA

D’après les données publiées par la Commission européenne pour le mois de novembre 2019, la France fait partie des six pays européens au prix du lait payé aux producteurs le plus élevé (375 €/1 000 litres).

À l’échelle européenne, le prix moyen du lait payé aux producteurs se chiffre à 353 €/1 000 litres pour le mois de novembre 2019. Il affiche un recul de 2 % sur un an. D’après la Commission européenne, treize des vingt-huit États membres de l’Union sont concernés par ce repli. Le Danemark et l’Irlande sont les plus durement touchés avec une baisse du prix du lait respective de 10 ...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
38%

Vous avez parcouru 38% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

À l’échelle européenne, le prix moyen du lait payé aux producteurs se chiffre à 353 €/1 000 litres pour le mois de novembre 2019. Il affiche un recul de 2 % sur un an. D’après la Commission européenne, treize des vingt-huit États membres de l’Union sont concernés par ce repli. Le Danemark et l’Irlande sont les plus durement touchés avec une baisse du prix du lait respective de 10 % et 6 %.

Du côté français, le prix réel du lait se stabilise à 375 €/1 000 litres, soit une hausse de 2 % par rapport à novembre 2018. Ce résultat place la France au sixième rang européen, derrière Chypre (583 €/1 000 litres), Malte (538 €/1 000 litres), la Finlande (395 €/1 000 litres), l’Italie (392 €/1 000 litres) et la Grèce (385 €/1 000 litres). Dans cette liste, seule l’Italie et ses 9 millions de tonnes de lait annuelles se positionne comme réel concurrent pour l’Hexagone.

Rebond de la cotation européenne du beurre

Après cinq mois de relative stabilité autour de 3 670 € la tonne, le cours du beurre se hisse à 3 718 € la tonne au 7 janvier 2020. Il est à mi-chemin entre les prix étasuniens et océaniens.

Il n’y a rien à signaler sur le marché de la poudre de lait écrémé. Son ascension se poursuit et atteint désormais 2 548 €/tonne.

 > Voir aussi : Compétitivité – La France laitière championne du monde (02/01/2020)

A. Courty
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER