S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Dossier. La sécheresse freine la collecte laitière

réservé aux abonnés

 -
© C. Faimali/GFA

« La production laitière se développe à un rythme moins soutenu en Europe depuis juin, observe Benoît Royer, économiste au Cniel. Ce ralentissement s’est amplifié au mois d’août dans de nombreux pays du nord et du centre de l’Europe en raison de conditions climatiques exceptionnellement sèches. »

Comme l’explique l’interprofession dans son point mensuel mis en ligne ce 20 septembre 2018, les sondages hebdomadaires de FranceAgriMer témoignent d’une baisse des livraisons de lait de vache de 1 à 2 % en France. Et ce pour chacune des semaines du mois d’août. Les taux reculent également, notamment la matière grasse, qui aurait perdu 0,7 point en moyenne sur l’ensemble de la France.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

1 à 2 % de baisse par semaine en août en France

Comme l’explique l’interprofession dans son point mensuel mis en ligne ce 20 septembre 2018, les sondages hebdomadaires de FranceAgriMer témoignent d’une baisse des livraisons de lait de vache de 1 à 2 % en France. Et ce pour chacune des semaines du mois d’août. Les taux reculent également, notamment la matière grasse, qui aurait perdu 0,7 point en moyenne sur l’ensemble de la France.

Du côté des marchés, « les cours des produits laitiers se sont redressés depuis le début de l’année 2018, souligne Benoît Rouyer. Le beurre se maintient à des niveaux élevés, un peu en retrait des prix record de l’année dernière. Quant à la poudre de lait écrémé, elle se positionne pour la première fois depuis un an légèrement au-dessus du prix d’intervention. »

Des produits laitiers à la hausse

L’économiste du Cniel estime que cette évolution des prix des produits laitiers à la hausse « devrait a priori se poursuivre au moins jusqu’à la fin de l’année, si la demande se maintient à son niveau actuel. La production laitière sera, en effet, freinée en Europe au cours des prochains mois par le manque de ressources fourragères. »

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le bovin malade et sa prise en charge

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER