error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jsp/header/userinfo.jsp
error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jsp/header/mobileuserinfo.jsp
error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jsp/header/login.jsp
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le Brésil suspend ses ventes de viande bovine à la Chine

réservé aux abonnés

error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/service/_date_article_mod.jsp?timeMod=20190604082200&timePub=
 -
Le Brésil attend la décision de Pékin pour accorder de nouveaux certificats sanitaires et relancer ses exportations de viande bovine vers la Chine après la découverte d’un cas atypique d’ESB dans le Matto Grosso. © Pixabay

Le gouvernement brésilien a annoncé la suspension de ses exportations de viande bovine vers la Chine après la découverte d’un cas « atypique » d’encéphalopathie spongiforme bovine au Matto Grosso, État du centre ouest du Brésil. L’animal sur lequel la maladie a été détectée, est une vache âgée de 17 ans. Il a été abattu et incinéré.

error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/article/article_non_abo.jsp
"> Cette mesure de suspension se limite à la Chine et elle a été prise conformément à un protocole bilatéral existant entre les deux pays, a indiqué le ministère brésilien de l’Agriculture, de l’élevage et du ravitaillement dans un communiqué diffusé le 3 juin 2019.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jsp/connexion/article.jsp
38%

Vous avez parcouru 38% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !
error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/article/article_non_abo.jsp
">

Cette mesure de suspension se limite à la Chine et elle a été prise conformément à un protocole bilatéral existant entre les deux pays, a indiqué le ministère brésilien de l’Agriculture, de l’élevage et du ravitaillement dans un communiqué diffusé le 3 juin 2019.

Pas de changement de statut

L’Organisation internationale de la santé animale (OIE) a jugé inutile de modifier le statut sanitaire du Brésil, considérant comme « insignifiant » le risque présenté par la découverte de cet animal malade, a précisé le ministère brésilien.

Selon le communiqué, il s’agit d’un cas « atypique » d’encéphalopathie spongiforme bovine, dans la mesure où la maladie est apparue « de manière spontanée et sporadique, sans relation avec l’ingestion d’aliments contaminés ».

Évaluation chinoise en cours

Conformément au protocole bilatéral en vigueur, le Brésil « a suspendu les émissions de certificats sanitaires jusqu’à ce que les autorités chinoises aient conclu leur évaluation des informations transmises [par la partie brésilienne, NDLR] sur cet incident », déclare le ministère.

Au cours des quatre premiers mois de 2019, les exportations brésiliennes de viande bovine vers la Chine ont atteint 442,3 millions de dollars, en hausse de 16,12 % par rapport à la même période de 2018, selon les chiffres du ministère brésilien de l’Économie.

AFP
Imprimer Envoyer par mail Commenter
error: /Comments/List/9eaf0f6c-869c-11e9-b7ca-f5d700656ba7
En direct

Sentinelle climatique

error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/service/_date_article.jsp?timeMod=20190628131447&timePub=20190724143654

Veaux

Mauvaise passe

error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/service/_date_article.jsp?timeMod=20190716103600&timePub=20190717131307

9 111 €/1 000 kg

error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/service/_date_article.jsp?timeMod=20190205160926&timePub=20190220081652

367 €/1 000 l

error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/service/_date_article.jsp?timeMod=20190205160922&timePub=20190206141459