S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Les nouveautés de la deuxième journée

réservé aux abonnés

Découvrez les innovations sélectionnées par l’équipe du machinisme de La France Agricole lors de la deuxième journée du salon.

Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !
Les nouveautés de la deuxième journée
/
  • Nouvelle identité également pour le constructeur français Agrisem qui accompagne son nouveau logo de nouvelles machines. C’est le cas du Disc-O-Mulch de la série R désormais disponible en 10 et 12 mètres. Le réglage de la profondeur de travail est synchronisé avec le réglage de l’aplomb pour rester horizontal lors d’un changement de réglage.

  • Pöttinger innove avec un modèle d’andaineur qui attire l’oeil. En effet, le constructeur autrichien présente une alternative aux roues pour les rotors. Ceux-ci reposent sur un carter qui glisse sur le sol.

  • Tanco se défait de son image de spécialiste du matériel d’enrubannage. La nouvelle identité du constructeur irlandais s’accompagne de la présentation d’un prototype de faucheuse. Un modèle frontal ainsi qu’un porté arrière à double repliage vers l’arrière devraient voir le jour dans les prochaines années.

  • Pour affirmer son arrivée en Europe, Macdon prépare un modèle homologuable sur le vieux continent de sa faucheuse-andaineuse automotrice. Un système de voie variable permettra à la machine de ne pas dépasser les 3,5 mètres au transport.

  • Krone suit la tendance et présente une version de son poste de conduite d’ensileuse avec gestion de la direction par joystick sur l’accoudoir gauche. Contrairement à ses concurrents, le constructeur annonce tout de même garder son volant pour la circulation sur route.

  • Le petit monde du SSV accueille un nouveau venu avec Corvus. C’est le seul transporteur fabriqué en Europe puisque tous les autres viennent de l’Asie ou de l’Amérique du Nord. Les Terrain DX4 sont des véhicules diesel et peuvent recevoir une cabine en option. Ils sont motorisés par un Yanmar à 3 cylindres de 993 cm³ délivrant 24 ch.

  • Bogballe s’adapte à l’augmentation des surfaces cultivées en agriculture biologique avec une nouvelle grille adaptable sur ses distributeurs d’engrais solides. Ce maillage permet d’épandre des pellets biologiques comme des fientes compressées.

  • Kvick-Finn est un outil de désherbage mécanique créé par un agriculteur finlandais en 2005. L’outil est en deux parties. À l’avant, des socs à patte d’oie scalpent les racines tandis que le rotor à l’arrière de la machine soulève les racines coupées, les projette et les fait retomber une fois dépourvues de terre.

  • Le constructeur suédois LyckeGard propose aussi une solution pour le désherbage mécanique. Contrairement aux écimeuses classiques, le CombCut n’évolue pas au dessus de la culture mais au ras du sol. Les céréales sont suffisamment souples pour se courber entre les couteaux et ne pas être endommagées. En revanche, les tiges plus rigides des adventices sont coupées. Un rotor garni de brosses se charge d’évacuer les adventices.

  • Des caméras avec une vision à 180° équiperont bientôt l’ensemble des chargeurs télescopiques à destination agricole du constructeur français Manitou. Un écran est situé dans la cabine et s’allume dès que la flèche dépasse un angle de 30°. Cet équipement, baptisé High View, pourra s’installer sur des machines déjà existantes.

  • Yanmar présente un tracteur robotisé. Sa particularité est d’être le seul robot de sa catégorie commercialisé avec une petite dizaine d’unités en fonctionnement au Japon sur l’exploitation de l’université d’Hokkaïdo. Cette armada est surveillée depuis un centre de contrôle dans les bâtiments de la faculté où un opérateur a la main sur deux écrans : un pour les commandes, la création des tâches et pour connaître les statuts des opérations et un second pour avoir un visuel renvoyé par les caméras de surveillance positionnées sur les engins ou sur le drone qui évolue en permanence autour des robots.

  • La marque Easymass de l’entreprise Laforge lance son système de lestage de roue facilité So Easy, dont un prototype avait été présenté au Sima. Les supports de masses sont disponibles en 8 et 10 trous, pour s’adapter sur tous types de tracteurs.

  • Merlo présente un concept de chargeur télescopique 100 % électrique qui devrait être commercialisé dès 2021. Sa batterie est facilement amovible et remplaçable, ce qui permet de ne pas interrompre un chantier pendant la recharge. Sa puissance est de 60 ou 90 ch, pour une capacité de charge de 2,5 t et une hauteur de travail de 5 m.

  • La gamme heavy duty du constructeur allemand Weidemann s’élargit. Les modèles de chargeuse 9580 et 9580T (T pour télescopique) rejoignent la 9080 parmi les machines destinées à de la grosse manutention. Elles disposent d’une puissance de 156 ch et le bras télescopique de la 9580T mesure jusqu’à 5,48 m.

L. Coassin, G. Baron, C. Le Gall et P. Peeters
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
Suggestion de vidéos

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

En réassort

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER