S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Une météo plus favorable pèse sur le maïs et le soja

réservé aux abonnés

 -

Les cours du maïs et du soja ont terminé en baisse mercredi à Chicago alors que les prévisions météorologiques anticipent au cours des prochains jours une météo plus favorable aux récoltes en cours. Ceux du blé ont grimpé après des chiffres sur les semis au Canada.

« Les prévisions montrent un changement de tendance avec des températures plus élevées et au-dessus des normales saisonnières », indiquent les analystes de CHS Hedging. Même si les chances de précipitations restent de leur côté « au-dessus des normales saisonnières », ce temps plus chaud apporte un peu de répit après plusieurs semaines de pluies intenses et de tempé...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
31%

Vous avez parcouru 31% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

« Les prévisions montrent un changement de tendance avec des températures plus élevées et au-dessus des normales saisonnières », indiquent les analystes de CHS Hedging. Même si les chances de précipitations restent de leur côté « au-dessus des normales saisonnières », ce temps plus chaud apporte un peu de répit après plusieurs semaines de pluies intenses et de températures fraîches dont les semis de maïs et de soja ont particulièrement souffert.

Les agriculteurs pourraient avoir le temps de semer un peu plus de soja que prévu et les températures plus élevées pourraient donner un coup de pouce au développement des semis en terre.

L’annonce d’une commande de 145 000 tonnes de soja n’a pas suffi à redresser les cours de l’oléagineux.

Du côté du blé, les cours sont soudainement passés dans le vert après la publication d’un rapport des autorités canadiennes montrant que les agriculteurs avaient semé dans le pays moins de blé qu’en 2018 et moins que prévu en avril.

Les acteurs du marché continuent par ailleurs d’ajuster leurs positions à l’approche de la diffusion vendredi du rapport trimestriel des autorités américaines sur les superficies réservées à chaque culture.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en juillet, contrat le plus actif actuellement, a terminé à 4,4325 dollars, contre 4,4750 dollars mardi à la clôture.

Le boisseau de blé pour livraison en septembre, désormais le plus échangé, a clôturé à 5,4650 dollars, contre 5,4000 dollars la veille.

Le boisseau de soja pour livraison en juillet, le plus actif, a terminé à 8,9425 dollars, contre 9,0350 dollars mardi soir.

AFP
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER