S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Qui se cache derrière les vols de bottes de foin ?

réservé aux abonnés

 -
Les vols de foin se multiplient sur tout le territoire français. © Pixabay

Après la Corrèze en avril, le Doubs en juin et le Puy-de-Dôme en juillet, le Finistère est à son tour touché par un vol de foin : un agriculteur de Rosporden vient de se faire subtiliser 71 bottes dans ses champs.

C’est la consternation en Bretagne. Un agriculteur s’est fait voler 71 bottes de foin, de 160 cm de diamètre chacune, dans la nuit du 8 août 2019, à Rosporden, dans le Finistère sud. « Ça n’était jamais arrivé. J’en ai parlé autour de moi, à des agriculteurs et à des entrepreneurs, tout le monde est très étonné », raconte le fils de la victime de ce vol...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

C’est la consternation en Bretagne. Un agriculteur s’est fait voler 71 bottes de foin, de 160 cm de diamètre chacune, dans la nuit du 8 août 2019, à Rosporden, dans le Finistère sud. « Ça n’était jamais arrivé. J’en ai parlé autour de moi, à des agriculteurs et à des entrepreneurs, tout le monde est très étonné », raconte le fils de la victime de ce vol qui préfère rester dans l’anonymat.

En bordure de route

Les voleurs se sont introduits sur deux parcelles pour subtiliser 41 balles rondes d’un côté et 30 de l’autre. Les deux champs bordent la départementale qui mène à Concarneau. « Ces deux parcelles sont facilement accessibles par la route, c’est la raison pour laquelle elles ont été choisies. » Celles qui ne touchent pas l’axe routier ont été épargnées alors qu’elles contenaient plus de 200 balles de foin. « Mais elles ont aussi été visitées. On y voit des traces de pneu de voiture. »

Un camion, à 22 h 45

Les voleurs ont commis leur acte à seulement 500 mètres de la gendarmerie de Rosporden, quasiment en fin de journée, et avec les pleins feux. À la suite d’un appel à témoin, un automobiliste a indiqué avoir vu de la lumière dans le champ à 22 h 45. « Les lumières étaient très hautes, au-dessus d’une haie du champ, nous a-t-il expliqué. Il aurait également vu un camion, à la perpendiculaire de la départementale. J’ai l’impression qu’ils ont chargé le camion et qu’ils sont partis rouler de nuit ».

Appel à témoin

Une plainte a été déposée. « Ce sont des personnes qui vont sûrement recommencer », poursuit le fils de la victime du vol, lui-même exploitant agricole. Il lance un appel témoin afin d’aider les forces de l’ordre à retrouver rapidement le ou les voleurs. Contact (gendarmerie de Rosporden) : 02 98 59 20 20.

Des vols à répétition

L’agriculteur breton conseille la plus grande vigilance à ses pairs. « Ça peut arriver partout. J’avais entendu parler des vols dans le Puy-de-Dôme et dans le Doubs, mais, nous, on n’est pas dans une région sèche. L’herbe ne manque pas ici. »

Dans un contexte de sécheresse, plusieurs vols ont eu lieu en France ces derniers mois. Un agriculteur de Silley-Amancey, dans le Doubs, s’est fait subtiliser 10 tonnes de foin en juin. À Pionsat, dans le Puy-de-Dôme, début juillet, un agriculteur a découvert l’une de ses parcelles de foin entièrement rasée. Dix hectares de foin y ont été fauchés.

En Corrèze, en avril, alors qu’il constatait la disparition régulière de bottes de foin, un exploitant a eu l’idée de placer, dans son champ, un appareil photo à déclenchement automatique. Il a pu ainsi déposer plainte auprès de la gendarmerie avec photo des voleurs et des plaques d’immatriculation de leur véhicule à l’appui. Quatre suspects ont depuis été interpellés.

Rosanne Aries
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER