S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le prix du lait se stabilise à 350 €/1 000 litres

réservé aux abonnés

 -
© Cédric Faimali/GFA

D’après les chiffres publiés par la Commission européenne, le prix du lait moyen payé aux producteurs européens en février est repassé au-dessus du niveau des deux années précédentes pour la première fois depuis 11 mois.

La conjoncture européenne s’améliore. Le prix du lait se maintient à hauteur de 350 €/1 000 litres en janvier et février 2019 contre 344 €/1 000 litres en février 2018, soit une progression de 1,5 % sur un an (voir le graphique ci-dessous). Ce prix se situe également au-dessus des cours étasuniens (311 €/1 000 litres) et océaniens (304 €/1 000 litres) pour le mois...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
32%

Vous avez parcouru 32% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

La conjoncture européenne s’améliore. Le prix du lait se maintient à hauteur de 350 €/1 000 litres en janvier et février 2019 contre 344 €/1 000 litres en février 2018, soit une progression de 1,5 % sur un an (voir le graphique ci-dessous). Ce prix se situe également au-dessus des cours étasuniens (311 €/1 000 litres) et océaniens (304 €/1 000 litres) pour le mois de janvier.

La France se situe dans le quart supérieur avec une rémunération moyenne à 359 €/1 000 litres en février, un chiffre en hausse de 2 % par rapport à la même période l’an passé.

Alors que le prix du lait était en recul dans 18 États membres en janvier, ce sont 3 fois moins de pays qui sont concernés un mois plus tard. Le prix du lait italien connaît encore une fois la plus belle croissance sur un an (10 %). Malte et Chypre restent les pays où le lait est le mieux valorisé avec un prix du lait respectivement à 470 et 582 €/1 000 litres.

Le marché des produits laitiers se rééquilibre

Le cours européen de la poudre maigre reste stable autour de 1 888 € la tonne au 3 avril, presque deux fois supérieur aux valeurs enregistrées un an auparavant. La cotation du beurre, à hauteur de 4 200 € la tonne, poursuit sa décroissance (–12 % par rapport à 2018) malgré un léger sursaut en février.

Le recul de la collecte européenne, qui se poursuit en février (–1,5 % par rapport à 2018), entraîne une baisse de la fabrication de la quasi-majorité des produits laitiers. Seuls la crème, le lait fermenté et le lait concentré ont connu une intensification de la production entre janvier 2018 et janvier 2019.

A. Courty
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER